drapeau frame bienvenue
Stellenbosh
Située à une cinquantaine de kilomètres du Cap, la ville de Stellenbosh compte 19 068 habitants1, principalement blancs (65,56%) et coloureds (16,26 %), de langue afrikaans (71,02%). La zone urbaine, comprenant Stellenbosch et les quartiers et secteurs de Welgevonden, Cloetesville, Khayamandi, Pappegaai, La Colline, Tennantville, Idasvallei, Onder Papegaaiberg, Devon Valley, Dalsig, Kleingeluk, Paradyskloof et Brandwacht, compte 77 476 habitants (36% de noirs, 35% de coloureds et 26% de blancs).

Les quartiers de Cloetesville, Tennantville et Idasvalleie abritent la majorité de la population coloured (88% des 15 390 habitants de Cloetesville et 93% des 8 762 habitants de Idasvalleie) tandis que le township de Kayamandi concentre la population noire (94% des près de 25 000 habitants).

Stellenbosch fait partie d'une municipalité éponyme de 155 733 habitants dont 52,24 % sont des coloureds, 28,07 % des noirs et 18,46 % sont des blancs (2011).

La langue maternelle de 67.66 % des habitants de la municipalité est l'afrikaans.
vigne
  • 20170923_094003
  • 20170923_094201
  • 20170923_095627
  • 20170923_104445
  • 20170923_104848
  • 20170923_105112
  • 20170923_111712
  • 20170923_111719
  • 20170923_112010
  • 20170923_114715
  • 20170923_135415
  • 20170923_135424
  • 20170923_140803
  • 20170923_144009
  • 20170923_150132
  • 20170923_150616
  • 20170923_151506
  • 20170923_151539
  • 20170923_151924
  • 20170923_152218
  • 20170923_152917
  • 20170923_152945
  • 20170923_152949
  • 20170923_154636
  • 20170923_165508
  • wow slider
  • 20170923_172055
bootstrap carousel by WOWSlider.com v8.7
Stellenbosch est une ville d'Afrique du Sud située dans la province du Cap-Occidental. Fondée en 1679 par le commandeur de la colonie du Cap, Simon Van der Stel dont elle tient le nom, elle est la deuxième plus ancienne ville d'Afrique du Sud. Elle est également le siège d'une municipalité homonyme

Située à une cinquantaine de kilomètres de la ville du Cap, au bord de la Eerste Rivier, la cité des chênes (Eikestad en afrikaans et néerlandais) est réputée pour son université, son architecture hollandaise, son industrie viticole et pour les Springboks. Elle fut aussi un important foyer du nationalisme afrikaner durant le xxe siècle.
 
mail
 Précedent
suivant
retour